Formations

Une démarche en profondeur pour qualifier les personnels :

Le peintre anticorrosion est un homme d’expérience qui a développé ses savoir-faire grâce à sa pratique professionnelle et qui ne détient pas forcément de diplôme initial. A partir des directives de sa hiérarchie, il intervient sur chantiers ou en atelier de traitement de surfaces au sein d’une équipe.

Les professionnels de la peinture industrielle sont soumis à de fortes évolutions techniques et technologiques. S’y ajoutent des degrés d’exigences en qualité et respect de l'environnement. Les conditions de travail sont variées, les peintres peuvent être amenés à travailler à l’intérieur comme à l’extérieur, en hauteur comme en environnement confiné. Garant des règles de l’art, le peintre assure son auto contrôle à chaque phase de l’exécution et peut être amené ponctuellement à prendre certaines initiatives.

L’exercice du métier de peintre anticorrosion requiert une parfaite maîtrise des règles d’hygiène et de sécurité(, aussi bien en matière d’équipements individuels de protection (cagoule de sablage, masque à poussière, lunettes, chaussures de sécurité, cagoule ou masque à peinture,…) qu’en terme de connaissance des procédures collectives qui permettent d’organiser la protection des biens, des personnes et de l’environnement.

Le GEPI pour  :

  • répondre aux besoins de main d’oeuvre croissants de la profession,
  • garantir les niveaux d’exigence des prestations,
  • compléter une offre en formation insuffisante ou inadaptée, 

Est à  l’initiative du projet de création du Certificat de Qualification Professionnelle, CQP Peintre anticorrosion et CQP Chef D’équipe.

le GEPI souhaite doter la profession de référentiels emploi, compétences et formations uniques afin d’obtenir l’adhésion des salariés et des entreprises du secteur pour contribuer activement à la reconnaissance de ce corps de métier.

Valorisation de l’emploi

Comme le laisse supposer la comparaison entre les effectifs entrant et l’offre de formation, on constate qu’une large majorité des effectifs ouvriers de la peinture n’est pas titulaire d’un quelconque diplôme de l’Education Nationale (CAP, BEP,…).

Par ailleurs, la profession est méconnue et les professionnels ont de plus en plus de difficultés à recruter, aussi il est nécessaire :

  • de donner à la profession le degré d’attractivité qui lui est nécessaire pour recruter avec dynamisme dans les meilleures conditions en proposant aux futurs collaborateurs une qualification reconnue et un parcours de formation construit en sur-mesure pour les besoins de la filière anticorrosion,
  • que la fonction de peintre anticorrosion devienne une qualification reconnue au niveau national afin de valoriser les collaborateurs des entreprises (qui sont essentiellement des autodidactes ayant quitté précocement le système scolaire),
  • de mieux organiser les transferts de savoir-faire et capitaliser les compétences acquises par les collaborateurs des entreprises avant les départs massifs en retraite.

Véritable enjeu d’avenir pour les professionnels du secteur, le CQP Peintre anticorrosion et chef d’équipe  contribuent à asseoir la pérennité des entreprises et à donner aux collaborateurs la fierté de leur métier de la peinture industrielle.

QRB : Qualification Revêtement Bêton.

Le GEPI, en partenariat avec EDF branche Énergie, développe et gère, actuellement pour les intervenants en sites nucléaires, une Qualification Revêtements Béton avec option Stratification, afin de mettre à la disposition d’EDF, dans ce milieu sensible, des personnels formés et répondant aux contraintes du secteur.

ACQPA

Le GEPI est également fortement impliqué la procédure de certifications des opérateurs de l’ACQPA, en tant que président du Comité de Certifications des Opérateurs, le délégué Générale du GEPI occupe une position clé du processus.